@2018 par Eco-délégués. Tous droits réservés.

Mis à jour le 03/02/2020

Crée par Arnaud Silsiguen

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube

La Gazette du DD n°7

Mis à jour : févr 3


Les éco-délégués vous souhaitent une Bonne et Heureuse année 2020.

Que cette nouvelle année vous apporte la réussite, la santé et la prospérité que vous méritez.




Recettes cosmétiques faites maison


CHEVEUX AVEC POINTES ABIMÉES

Les ingrédients qu’il me faut : - de l’huile de coco - du gel d’aloe vera

La préparation : Prélevez une noisette d’huile de coco. Sa texture solide à température ambiante la rend facile à travailler. Ajoutez une ou deux pompes de gel d’aloe vera et répartissez le mélange entre vos mains. La chaleur de votre peau fera fondre l’huile de coco, ce qui rendra le mélange crémeux.

L’application : Appliquez sur cheveux secs, sur les longueurs et pointes uniquement. Attention toutefois à ne pas en mettre trop, ce qui alourdirait vos cheveux. Le bonus ? Votre chevelure sera délicatement parfumée par l’huile de coco.


MASQUE VISAGE

Les ingrédients qu’il me faut : - de l’argile verte (en poudre) - du miel - du gel d’aloe vera - un peu d’eau (ou mieux : un hydrolat)

La préparation : Dans un bol, versez deux cuillères à soupe d’argile verte en poudre, une cuillère à café de miel et une cuillère à café de gel d’aloe vera. Mélangez le tout en ajoutant progressivement de l’eau (ou l ’hydrolat de votre choix) jusqu’à obtenir une pâte onctueuse.

L’application : Appliquez le masque en couche épaisse et homogène sur votre visage en évitant la zone fragile du contour des yeux. Laissez poser 10 à 15 minutes. Si votre peau est sensible, munissez-vous d’un brumisateur pour « réhydrater » le masque régulièrement, afin d’éviter qu’il ne sèche sur votre peau.



Liste de résolutions durables pour 2020 !

– Réduire sa production de déchets. – Faire le tri sélectif des déchets. – Consommer des produits de saison. – Manger moins de viande ou opter pour une meilleure qualité. – Aller dans des magasins éco-responsables. – Acheter des produits avec moins d'emballages. – Fabriquer soi-même ses produits d'entretien. – Privilégier les friperies ou boutiques éco-responsables aux grandes surfaces.

– Eteindre les lumières et les ordinateurs. – Prendre moins de bains et des douches plus courtes pour réduire le gaspillage de l'eau. – Eviter le gaspillage alimentaire et vestimentaire en n'achetant que ce dont nous avons besoin.


Un projet 100% indépendant Yuka est une application, qui permet de scanner les codes-barres de nos produits et analyse leur impact sur la santé. En un clin d’œil, il déchiffre pour vous les étiquettes : vous visualisez les produits qui sont bons et ceux qu’il vaut mieux éviter.

Aucune influence des marques Les évaluations et les recommandations de produits sont faites de manière entièrement neutre : aucune marque ni groupe industriel ne peut influencer la notation et les recommandations proposées.

Pas de publicité Yuka n'affiche aucune publicité dans l'application. Aucune marque ne peut rémunérer Yuka pour mettre en avant ses produits.

Pas d'exploitation des données Yuka n'exploite ni ne revend aucune donnée des utilisateurs. Ces données restent strictement confidentielles.

Un financement sain Le financement de Yuka repose sur la vente d'une version Premium payante de l'application donnant accès à des fonctionnalités supplémentaires, ainsi que sur un Programme Nutrition.

Près de 230 000 personnes ont pris le temps de répondre à notre questionnaire et 21 industriels emblématiques ont également accepté de témoigner dans cette étude.

Ce qu'il faut retenir de l'étude :

- Yuka permet de mieux manger 94% des utilisateurs ont arrêté d'acheter certains produits.

- Yuka replace l'alimentation au cœur des préoccupations 83% des utilisateurs achètent moins mais de meilleure qualité.

- Yuka a de l'impact sur les industriels 21 industriels témoignent de l'impact que Yuka a sur l'amélioration de leurs produits.

Source: https://yuka.io/

Les Tawashi


Les tawashi sont une alternatives écologique aux éponges classiques et autres fleurs de douche issues de l’industrie pétrochimique et donc nocives pour l’environnement comme pour votre santé. Venues tout droit du Japon, les tawashi permettent de recycler des vêtements faits d’élasthannes (chaussettes, leggings etc) en leur donnant une multitudes de nouvelles vie puisqu'elles sont lavables et donc réutilisables à l’infini !


Pour les fabriquer c’est très simple :


Tout d’abord il vous faut fabriquer un métier à tisser à partir de trois fois rien :

• une planche en bois de 15 cm sur 15 cm (plus la planche est grande plus l’éponge sera grande mais il vous faudra aussi plus de clous) ;

• 20 clous (ou plus)

• Une règle et un crayon


A présent, vous allez tracer un carré de 14 sur 14 cm sur votre planche et placer les 4 premiers clous à 3 cm de chaque coins. Après, les clous du milieu de chaque lignes (au nombre de 3) s’espacent de 2 cm. Une fois que votre métier à tisser est réalisé il n’y a plus qu’à tisser justement !


Vous allez d’abord découper dans vos chaussettes leggings et autres manches un certain nombre de bandes et les accrocher à deux clous parallèles sur la verticale ou l’horizontale.


Pour les 2 dernières lignes de clous vous allez faire se rejoindre les bandes même manière mais en les passant par-dessus, par dessous puis par-dessous, dessus des bandes précédentes. Une fois que ces 2 étapes sont réalisées, il faut fermer l’ouvrage.


Pour cela, vous devez prendre l’extrémité de l’une des bandes et passer celles du dessous à l’intérieur, récupérer celle que vous venez d’utiliser et réitérer l’opération avec toutes les autres.


Quand c’est fini un nœud et voilà ! vous venez de faire votre propre tawashi !!



https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScoJauXzQYZ4jO7IreoUorHHRXrdjrVh3-pkpoznJBo-2yfYw/viewform?usp=sf_link



This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now