La Gazette du DD n°10

Faire des économies d’énergie à la maison c’est facile !


Pendant le confinement, nous avons décidé de voir le verre à moitié plein ! Et pour cela, nous avons profité de ce contexte où beaucoup de personnes sont à la maison pour vous proposer un challenge de taille : faire des économies d’énergie, depuis chez soi et grâce à des astuces simples. L’idée était simple : 1 jour = 1 astuce énergétique à mettre en place à la maison (et pas que pendant le confinement hein !). Le but, limiter votre consommation d’électricité pour faire du bien à la planète, mais aussi à votre portefeuille.

1) Veillez à bien débrancher vos appareils multimédias une fois rechargés

Pour éviter les consommations inutiles, pensez à débranchez systématiquement vos appareils multimédias et leur chargeur une fois que le temps de recharge est terminé. On estime qu’un chargeur branché « à vide » pendant 3 heures tous les jours de l’année consomme inutilement 285 Wh (0,285 kWh). ⚡️ Economie d’électricité : 0,285 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 0,04€ / an


2) Nettoyez la grille de votre réfrigérateur

Tous les 6 mois pensez donc à bien nettoyer la grille de votre réfrigérateur (poussière et crasse). Il est même très possible que vous entendiez la différence ensuite (votre appareil tournera moins fort donc fera moins de bruit). Un réfrigérateur nettoyé et bien entretenu, c’est 30% de consommation électrique en moins à la fin de l’année ! ⚡️ Economie d’électricité : 140 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 21,64€ / an


3) Dégivrez votre congélateur

De même que pour le réfrigérateur, adoptez la routine dégivrage, tous les 3 mois environ ! Pensez également à le nettoyer avant la remise en route : un congélateur dégivré n’est pas un congélateur propre et il est possible qu’il abrite de nombreuses bactéries. On estime que chaque demi-centimètre de givre augmente la consommation d’un congélateur de 30%. ⚡️ Economie d’électricité : 140 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 21,64€ / an


4) Faites du tri dans votre boîte mail

Typiquement quelque chose à laquelle on pense souvent mais pour laquelle on ne prend jamais le temps (non ?). C’est le moment de s’y mettre : un e-mail c’est en moyenne 10g de CO2 émis dans l’atmosphère (et cela peut être bien plus selon sa taille, s’il contient une pièce jointe…) ! Petite astuce pour vous aider : utilisez l’outil Cleanfox qui vous aidera à faire le tri et à vous désabonner de toutes les newsletters inutiles. Ici il ne s’agit pas de limiter sa consommation d’électricité, mais plutôt de réduire notre pollution digitale. Même si elle n’impactera pas votre portefeuille, elle n’en est pas moins importante pour votre qualité de vie !


5) Privilégiez les activités qui ne consomment pas

Les plateformes de streaming (sans parler d’Internet en général), consomment beaucoup d’électricité. Et si on déconnectait un peu pour s’essayer à des activités qui ne consomment pas d’électricité ? En plus de vous reposer les yeux, c’est bon pour votre porte-monnaie. Vous avez l’embarras du choix : dessin, écriture, sport, potager, musique, cuisine… En 2019, les serveurs de Netflix ont consommé 451 000 MWh d’électricité. Ça ne vous parle pas ? Dites-vous que cela correspond environ à la consommation électrique moyenne de 100 000 foyers en France sur une année (4770 KWh en 2018) ! Quoiqu’il en soit, si vous commencez par réduire les écrans à raison d’un film tous les 2 jours, ce sont 91,5 kWh d’électricité annuels qui seront économisés. ⚡️ Economie d’électricité : 91,5 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 14,15€ / an


6) Stoppez la cuisson 5 minutes avant le temps conseillé

Si vous avez des plaques de cuisson électriques à la maison, stoppez la cuisson de vos plats entre 5 et 10 minutes avant la fin et laissez reposer. Le plat finira de cuire tout grâce à la chaleur gardée des plaques. Typiquement, vos pâtes qui mettent 10 minutes à cuire, arrêtez le feu à partir à 5 minutes (pensez bien à couvrir votre casserole), la chaleur baissera progressivement et vos pâtes seront toutes aussi bien cuites ! ⚡️ Economie d’électricité : 26 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 4,02€ / an


7) Privilégiez les lavages à 30°C plutôt qu’à 60°C

Lorsque vous le pouvez, essayez de faire un maximum de machines à 30°C ou en mode éco, désormais présent sur la majorité des équipements récents. Si vous faites votre lessive à 30°C, vous économiserez 60% d’énergie par rapport à un lavage à 60°C. Pour le mode éco, vous divisez votre consommation par 2 ! ⚡️ Economie d’électricité : 90 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 13,91€ / an


8) N’ouvrez pas la porte du four toutes les 5 minutes

Bon, là il s’agit surtout de faire preuve de bon sens. Evidemment qu’il faut surveiller son plat de temps en temps, mais de manière raisonnable. Il est difficile d’évaluer les économies que vous feriez parce que nous n’avons pas tous les mêmes équipements, ne faisons pas cuire les mêmes plats et ne sommes pas tous des maniaques compulsifs de l’ouverture de la porte de four. Mais à garder en tête lors de vos prochaines cuissons.


9) Ne pas laissez vos appareils en veille

Prenez un instant pour recenser tous les appareils qui sont actuellement en mode en veille chez vous… Vous voyez où on veut en venir ? Sachez qu’en les éteignant tous complètement, vous pourriez économiser jusqu’à 11% de votre consommation totale d’électricité. Ça vaut le coup de s’y mettre… Petite astuce, utilisez des grandes multiprises à interrupteur, ainsi vous éteignez tout en une pression ! Note : Pensez aussi à vos appareils branchés dans la cuisine, même éteint et sans diode de veille, ils consomment passivement. ⚡️ Economie d’électricité : 238 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 36,79€ / an


10) Privilégiez le micro-ondes plutôt que le four traditionnel

Un four électrique classique fonctionne en moyenne avec une puissance de 3 000 watts, soit 2 fois plus qu’un four à micro-ondes. Lorsque la portion que vous faites réchauffer est raisonnable, la consommation d’un four classique peut être jusqu’à 10 fois supérieure que celle d’un micro-ondes. ⚡️ Economie d’électricité : 3 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 0,46€ / an


11) Éteignez votre box internet la nuit

Est-ce que votre box internet vous est vraiment utile la nuit ? Ou bien la journée quand vous êtes au travail ? Non ? Alors nous vous conseillons de l’éteindre complètement, pas besoin d’émettre du Wifi pour rien ! Par exemple, une Freebox Revolution (d’une puissance de 17 Watts) laissée allumée en continu pendant un an consommera 148,9 kWh à l’année (et en plus c’est celle qui consomme le moins du marché). ⚡️ Economie d’électricité : 168 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 25,97€ / an


12) Remplissez le lave-vaisselle au maximum avant de lancer un cycle

Cela peut paraître anodin, mais à l’échelle d’une année, cela fait une vraie différence. Un lave-vaisselle, si on le fait tourner en moyenne cinq fois par semaine, correspond à une consommation d’électricité annuelle comprise entre 250 et 300 kWh. ⚡️ Economie d’électricité : 100 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 15,46€ / an


13) Pensez à arrêter le chauffage quand vous aérez la maison

Là encore, c’est une question de bon sens et pas besoin de vous faire un dessin pour vous faire comprendre que chauffer votre logement pendant que vous aérez, c’est inutile. Aérer 10 minutes par jour, évacue l’humidité et les gaz nocifs qui peuvent être présents dans votre logement. Ainsi votre chauffage sera plus efficace par la suite ! Difficile d’évaluer les économies que vous feriez parce que nous n’avons pas tous la même surface de logement, ne le chauffons pas à la même température, n’ouvrons pas pendant la même durée, ni à la même période, etc, etc. Mais nous vous assurons que niveau efficacité, vous en sortirez largement gagnant !


14) Pas de chaud dans le frigo

Qui n’a jamais mis un plat encore un peu chaud au réfrigérateur ? Mauvaise habitude. Reproduit régulièrement, ce geste peut faire bondir l’énergie consommée par votre réfrigérateur de 8 à 15%. ⚡️ Economie d’électricité : 15 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 2,32€ / an


15) Faites sécher votre linge dehors plutôt que d’utiliser le sèche-linge

Le sèche-linge fait partie des appareils électroménagers les plus gourmands en électricité, avec une consommation moyenne de 350 kWh par an. Avec les beaux jours qui arrivent, préférez un séchage en extérieur ou dans une pièce sèche de votre logement ou proche d’une fenêtre. Petit bonus : faire séchez votre linge à l’intérieur pendant de fortes chaleurs permet de faire baisser un peu la température ! ⚡️ Economie d’électricité : 350 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 54,11€ / an


16) Surveillez la température de votre radiateur

Le chauffage, c’est vraiment le cœur de la consommation énergétique d’un foyer. A surveiller de très près donc. Pour une température idéale, il est conseillé de maintenir la température à 17°C dans les chambres, 19°C dans les pièces à vivre et 21°C dans la salle de bain. On estime qu’une baisse de 1 degré, c’est 7% de consommation d’énergie en moins. ⚡️ Economie d’électricité : 100 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille : 15,46€ / an


17) Passez aux ampoules basse consommation

Les ampoules basse consommation sont souvent critiquées pour leur prix, plus élevé que les ampoules classiques. Et c’est vrai, elles sont plus chères. En revanche, il est intéressant de noter qu’elles ont une durée de vie 6 à 10 plus longue et qu’elles consomment jusqu’à 5 fois moins d’électricité. Autant dire que c’est vite rentabilisé ! ⚡️ Economie d’électricité (pour 10 ampoules) : 230 kWh / an 💰 Economie sur le portefeuille (pour 10 ampoules) : 35,56€ / an


18) Changez de fournisseur d’électricité

Parce que nous avons gardé le meilleur pour la fin et que nous ne serions pas QuiEstVert si on ne vous suggérait pas de changer pour un fournisseur d’électricité verte ! En plus de faire des économies sur votre facture (si, si), vous optez pour une électricité propre et œuvrant d’une autre façon pour la transition énergétique.

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché en 2008, de nombreux fournisseurs d’électricité ont vu le jour, proposant des offres (vertes ou non) défiant le tarif d’EDF, fournisseur encore largement majoritaire aujourd’hui en France.


Ainsi, si vous vivez à 2 dans un 50m² avec chauffage électrique, votre consommation d’électricité s’élève à 4 770 kWh/an (foyer moyen français). Avec cette consommation, si vous êtes toujours chez EDF (le tarif bleu ou tarif réglementé), votre facture annuelle s’élève à 858,60€. En souscrivant à l’offre verte la moins chère du marché, avec la même consommation, vous ne payeriez plus que 739,44€ à l’année.

🌍 Réduction des émissions de CO2 : 253,76 kg / an 💰 Economie d’électricité : 119,16€ / an


Bilan des courses : 460€ d’économies à la fin de l’année !

Tous ces calculs c’est bien beau mais au final, quelle économie sur la facture à la fin de l’année ? Et bien, en mettant bout à bout toutes les économies citées ci-dessus, on arrive à un total précis de :

461,55€ / an soit 341,55€ pour l’ensemble des astuces énergétiques (l’équivalent de 40% d’économies sur votre facture annuelle d’électricité) et 119,16€ en changeant de fournisseur.

Notons tout de même que vous n’êtes sûrement pas mauvais élève partout, et qu’il y a certainement des gestes que vous mettez déjà en place ou des équipements que vous n’avez pas, ou plus efficaces énergétiquement, pour éviter les consommations d’électricité inutiles. 😉 Loin d’être culpabilisateur, ce challenge était avant tout une initiative pour sensibiliser au caractère polluant de notre consommation d’électricité et de montrer que même les plus petits gestes peuvent faire une différence et œuvrer pour notre transition énergétique à plus grande échelle !

Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont joué le jeu ! 💪

Méthodologie

Pour réaliser les calculs de cet article, nous avons tenu compte des consommations moyennes de chaque appareil cité et des gains d’économie réalisés pour les utilisations que nous recommandons. Ces données ont été sourcées en grande partie des rapports de l’ADEME

Sources : Consoglobe : articles sur la consommation énergétique de nos appareils électroménagers Rapport de l’ADEME : 40 trucs et astuces pour économiser l’eau et l’énergie Rapport de l’ADEME : Réduire sa facture d’électricité Les Echos du Net : Facture d’énergie : peut-on réduire la consommation électrique de sa box internet ? Futura Sciences : Congélateur : pourquoi faut-il le dégivrer ? Connaissance des Energies : Consomme-t-on de l’électricité lorsqu’on laisse un chargeur branché “à vide” ? Rapport de l’IEA : L’empreinte carbone de la vidéo en streaming

Les algues vertes


Aujourd'hui nous vous présentons le livre "Les algues vertes" d'Inès Léraud et Pierre Van Hove. Vous pouvez le retrouver très prochainement au CDI de votre établissement.


Voici une mise en bouche avec le résumer.


Résumer : Pas moins de 3 hommes et 40 animaux ont été retrouvés morts sur les plages bretonnes. L'identité du tueur est un secret de polichinelle : les algues vertes. Un demi-siècle de fabrique du silence raconté dans une enquête fleuve.Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés avant d'être autopsiés, des jeux d'influence, des pressions et un silence de plomb. L'intrigue a pour décor le littoral breton et elle se joue depuis des dizaines d'années. Inès Léraud et Pierre Van Hove proposent une enquête sans précédent, faisant intervenir lanceurs d'alerte, scientifiques, agriculteurs et politiques.



Le gommage : pour une peau délicieusement douce


Source : designmag.com


Les ingrédients :

2 verres de sucre

1 verre d’huile de coco

1 c. à soupe de miel

Quelques gouttes de vitamine E (disponible en pharmacie ou dans les magasins bio)


Recette

Étape 1: À l’aide d’une spatule en bois, mélangez dans un bol le sucre, l’huile de coco, le miel et la

vitamine E, jusqu’à obtenir une texture pâteuse.

Étape 2: Appliquez le gommage sur la peau en faisant de petits mouvements circulaires puis rincez à

l’eau tiède.

Étape 3 : Grâce à la vitamine E, qui est un bon conservateur naturel, vous pourrez conserver votre gommage pendant trois mois dans un récipient hermétique, au frais de préférence.

N’hésitez pas à faire varier l’intensité du gommage en ajoutant plus ou moins de sucre selon la

fragilité de la zone sur laquelle vous l’appliquez (corps, visage, mains, pieds…)



C'est l'heure du QUIZ

https://forms.gle/3K7sZGixFM4WqkDb7

Les Éco-Délégués

171 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

@2018 par Eco-délégués. Tous droits réservés.

Mis à jour le 15/02/2021

Crée par Arnaud Silsiguen

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
©EcodéléguésInitiative
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now